S’engager sur la voie de l’avenir grâce à une trousse d’outils pour l’implantation de l’IA

Par Karen Jacquart

Les effets de l’intelligence artificielle (IA) sur le réseau de la santé se font déjà sentir : depuis les agents conversationnels qui permettent de faire le tri des symptômes du patient jusqu’à la vision par ordinateur qui facilite l’interprétation des images diagnostiques, en passant par les algorithmes qui planifient l’utilisation des ressources de l’hôpital en fonction d’une prévision des besoins, l’IA peut rendre la prestation des soins plus efficace, plus efficiente et plus sûre.

Cependant, par rapport à celle d’autres innovations en santé, l’implantation de l’IA présente une difficulté particulière. En effet, en raison de la complexité et de l’évolution nécessairement constante de l’IA, les organisations de la santé doivent s’efforcer de toujours demeurer à l’avant-garde. Compte tenu des considérations de l’IA qui lui sont propres, comme la transparence, l’explicabilité et les biais, les évaluations et procédures utilisées pour l’implantation d’autres innovations peuvent ne pas suffire. 

C’est pourquoi Inforoute a créé la « Trousse d'outils pour l'implantation de l'intelligence artificielle dans le secteur de la santé ». Montée en collaboration avec INQ Law, un réputé cabinet juridique d’experts-conseils en données possédant une riche expérience de la gestion des risques associés à l’IA, cette trousse contient tout le nécessaire pour permettre aux organisations de la santé d’entreprendre l’implantation de l’IA. Elle s’adresse à tout un éventail de fonctions et de professionnels, dont des chefs de projet d’IA, des chefs de l’expérience, des cliniciens et autres experts, des dirigeants des TI et des responsables des services juridiques, de la protection des renseignements personnels, de la sécurité et de la conformité.

Six modules — qui peuvent être téléchargés séparément ou en un seul document — abordent les grands thèmes sur lesquels les organisations de la santé doivent se pencher lorsqu’elles commencent à travailler avec l’IA, notamment la détermination des possibilités stratégiques, la compréhension de la nouvelle réglementation sur l’IA et l’orientation de sa gouvernance. Grâce à des aide-mémoire, des pratiques exemplaires et des études de cas, on y explore les considérations courantes de l’IA comme la transparence, l’explicabilité et les biais, et l'on trouve dans sa bibliographie et ses annexes des suggestions de ressources additionnelles.

Pour bien approfondir la question, inscrivez-vous afin de recevoir la trousse d’outils. Des webinaires seront présentés tout au long de l’hiver 2021-2022 pour une exploration détaillée de la trousse d’outils. Les responsables de l’implantation de l’AI peuvent aussi nous faire part de leurs suggestions d’améliorations à intégrer aux futures versions de la trousse d’outils et nous proposer des études de cas et des cas d’utilisation de l’IA au Canada.

Dans la foulée de la Semaine de la santé numérique, adoptons une approche pragmatique des défis et du potentiel uniques de l’IA. Avec les bons outils et les bonnes connaissances, les organisations canadiennes de la santé pourront clamer « #PensezSantéNumérique » et s’engager sur la voie de l’avenir avec l’IA.


Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.

À propos de l'auteur
Karen Jacquart

Karen Jacquart

Chez Inforoute depuis avril 2018, Karen Jacquart dirige actuellement les initiatives d’intelligence artificielle et de prospective continue au sein du portefeuille des Technologies innovatrices. Auparavant, elle a travaillé comme gestionnaire de projets et agi à titre d'experte-conseil au Canada et à l'étranger, autant au privé que dans le secteur public. Karen est titulaire d'un baccalauréat en sciences appliquées (génie industriel) de l'Université de Toronto et d’une maîtrise en administration des affaires de HEC Paris.