Collaborer pour rendre les soins de santé plus numériques

Par Michael Green

L’exercice 2021-2022 a encore marqué une année difficile pour les Canadiens et notre réseau de la santé puisqu’il s’est déroulé durant la deuxième année de la pandémie de COVID-19. Inforoute et ses partenaires et intervenants ont aidé notre réseau de la santé à s’adapter à un environnement de la santé en constante évolution grâce à d’importantes avancées en santé numérique.

Notre Rapport annuel 2021-2022 décrit en détail ces progrès ainsi que les réalisations d’Inforoute au cours de l’année qui vient de s’écouler. En voici quelques points saillants :

  • Nous avons continué à soutenir l’ensemble des provinces et territoires afin qu’ils puissent s’attaquer à leurs priorités en santé numérique. Grâce aux fonds qui leur ont été accordés, les administrations publiques ont pu accélérer l’adoption de technologies comme les soins virtuels et d’autres outils de soutien des cliniciens. Plus de 5 millions de Canadiens et quelque 100 000 professionnels de la santé ont utilisé des solutions de soins virtuels en partie financées par Inforoute, ce qu’ils ont fait plus de 7 millions de fois.

  • Nous avons aidé les provinces et territoires en simplifiant l’approvisionnement en solutions de santé numériques au moyen d’un processus de préqualification multiterritorial pour deux services qu’ils ont jugé prioritaires – les consultations virtuelles et la télésurveillance des patients – et publié une trousse d’outils décrivant les exigences structurées, dont celles qui concernent la sécurité et la protection des renseignements personnels.

  • Nous avons continué à faire évoluer notre approche de l’interopérabilité et avons dirigé des travaux avec les provinces et territoires en vue d’établir un ensemble d’exigences techniques et de données pancanadiennes permettant à différentes plateformes d’échanger des données, d’abord dans deux domaines clés : l'échange de résumés de dossier de patient et l’échange de messages sécurisés entre les professionnels de la santé. Nous avons livré deux spécifications implantables et tenu un projetathon très couru pour les mettre à l’essai.

  • Nous avons collaboré avec Excellence en santé Canada à un programme de gestion du changement à l’intention des cliniciens afin de lancer une Trousse d'outils pour la gestion du changement en soins virtuels destinée aux cliniciens, pour aider ceux-ci à adopter et à utiliser efficacement les soins virtuels

  • Nous avons lancé un Programme d’apprentissage en santé numérique en vue de procurer aux Canadiens, et en particulier les aînés et les membres de minorités et de populations vulnérables, des ressources visant à les familiariser avec la santé numérique et l’équité en santé de tous les Canadiens.

  • Nous avons lancé notre service d’ordonnances électroniques PrescripTIonMCau Manitoba, sixième province à le recevoir; nous avons dépassé notre cible d’inscriptions avec 10 507 nouveaux prescripteurs et 6 048 nouvelles pharmacies, une hausse de 68 % et de 25 % respectivement par rapport aux chiffres de l’exercice précédent; et nous avons continué de connecter les pharmacies au service PrescripTIonMC, avec son déploiement dans les pharmacies OnPharm-United et dans plus de 850 pharmacies Shoppers Drug Mart et Loblaw en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Outre ces réalisations, nous estimons que depuis notre création en 2001, les investissements d’Inforoute en initiatives de santé numérique ont produit des avantages de 50 milliards de dollars au profit des Canadiens et de notre réseau de la santé, dont 6,5 milliards de dollars en 2021, ce qui représente un excellent rendement sur investissement pour les 2,5 milliards de dollars de financement qu’Inforoute a reçu jusqu’ici de Santé Canada.

Les deux dernières années ont fait ressortir la résilience de notre réseau de la santé et sa détermination à offrir à tous les Canadiens des soins de santé sûrs, de qualité et accessibles. Elles ont aussi mis en lumière des façons dont la santé numérique peut contribuer à la résolution de problèmes concernant, par exemple, les délais d’attente, l’accès, le manque de ressources et l’équité en santé. Plus que jamais, il nous faut considérer la santé numérique comme une partie essentielle de notre réseau de la santé. Inforoute est déterminée à promouvoir la santé numérique en poursuivant sa collaboration avec Santé Canada, les provinces et territoires et les autres acteurs du réseau de la santé, dont les cliniciens et les patients, afin que les Canadiens puissent continuer de profiter des avantages d’un réseau de la santé qui répond à leurs besoins.

Je vous invite à lire notre Rapport annuel 2021-2022; n’hésitez pas à me faire savoir ce que vous pensez des progrès que nous avons réalisés.


Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.

À propos de l'auteur
Michael Green

Michael Green

Michael Green est un dirigeant chevronné de réputation mondiale. Fin stratège, doté d'une grande créativité, il a maintes fois fait la preuve de sa capacité à transformer les soins de santé grâce à la santé numérique. Il met un point d'honneur à tirer parti des meilleures recherches et innovations du monde entier en vue de faire progresser les initiatives de santé numérique, de favoriser la création d’emplois et de stimuler la croissance économique au Canada. Michael est président et chef de la direction d’Inforoute Santé du Canada depuis août 2014.