Mots-clés :
  • Accès aux soins
  • Services électroniques en santé mentale

Journée mondiale de la sécurité des patients 2021 : la santé numérique au service des soins périnatals

Par Fraser Ratchford

La Journée mondiale de la sécurité des patients a lieu chaque année le 17 septembre. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, elle a pour objectifs de mieux faire comprendre ce sujet à l'échelle mondiale, de renforcer la participation du grand public à la sécurité des soins de santé et de promouvoir des mesures mondiales visant à prévenir et à réduire les conséquences néfastes qui peuvent être évitées dans les soins de santé. Le thème de cette année est « Soins maternels et néonatals sans risque ».

Dans un balado enregistré plus tôt cette année, nous nous sommes entretenus avec la Dre Ariel Dalfen, chef des programmes de santé mentale périnatale et de la télémédecine en santé mentale périnatale de l'Hôpital Mount Sinai. Elle s’intéresse à l'apport des outils numériques dans le soutien en santé mentale des personnes enceintes et des nouveaux parents. Voici les points saillants de cette conversation (« épurée » par souci de clarté et de concision) :

Parlez-nous de votre travail.
Dans le cadre de notre programme à l'Hôpital Mount Sinai, nous voyons des personnes qui planifient une grossesse ou qui sont déjà enceintes, et qui éprouvent ou pensent éprouver des problèmes de santé mentale. Nous les suivons jusqu'à un an après l'accouchement. Elles nous consultent pour toutes sortes de choses, comme la gestion des médicaments, l'adaptation à cette période de la vie, les mesures qu’elles peuvent prendre pour passer au travers d’événements traumatisants qu’elles pourraient vivre, le passage au rôle de parent et tous les enjeux de santé mentale que les gens peuvent connaître à cette étape de leur vie.

Pouvez-vous nous dire comment la santé numérique vous permet d’aider vos patients?
Nous avons mis en place un programme de télémédecine en 2014, et nous nous considérons donc comme des pionniers en la matière, tout particulièrement dans le domaine de la santé mentale périnatale. Nous avons toujours su que des obstacles importants empêchaient ces personnes d’accéder à des soins de santé mentale pendant cette période de grande vulnérabilité. Elles peuvent être à un stade avancé de la grossesse, être clouées au lit pour une raison ou une autre, ou travailler et avoir de la difficulté à aller aux rendez-vous.   

Nous avons élaboré notre programme de télémédecine pour contrer de nombreux obstacles de ce genre. Les gens utilisent des outils numériques pour communiquer avec leur famille, effectuer leurs opérations bancaires, commander de la nourriture, et ainsi de suite. Nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée de mettre ces outils à leur disposition pour nos interactions.

Vos patients ont-ils une préférence pour certains types d'outils électroniques en santé mentale?
La plupart d'entre eux préfèrent la vidéo parce que cela leur permet de créer un lien et de voir notre visage et nos expressions faciales. Certains n'ont accès ni à un écran ni à un appareil de communication, ont une mauvaise connexion WiFi ou n’ont nulle part où aller pour parler en privé. Ils préfèrent donc sortir de chez eux et utiliser le téléphone. Ils peuvent préférer le téléphone pour d'autres raisons.  

Un dernier mot avant de terminer?
La société s’attend à ce que l’arrivée d’un enfant soit le plus beau moment de notre vie. Quand de nouveaux parents n’ont pas ce sentiment, ils ont honte et sont gênés de le dire et de ne pas être à la hauteur. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais il faut en parler sans honte. C’est vraiment important, parce qu'il existe plein de traitements efficaces. Les gens ne doivent pas essayer de s'en sortir tout seuls alors qu'il existe une multitude de ressources qui peuvent vraiment les aider. 

N'oubliez pas d'écouter notre épisode intégral avec la Dre Dalfen et utilisez le mot-clic #JournéeMondialeDeLaSécuritéDesPatients2021 sur les médias sociaux pour poursuivre la conversation.


Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.

À propos de l'auteur
Fraser Ratchford

Fraser Ratchford

Fraser Ratchford occupe un poste de directeur principal chez Inforoute Santé du Canada, où il travaille auprès des partenaires de l’organisation en vue d’assurer l’accès électronique des citoyens à leur information médicale, aux membres de leur équipe de soins et à des services et outils virtuels. Avant son arrivée chez Inforoute, il a occupé plusieurs postes de direction dans le secteur de la santé. Son grand point d’intérêt au cours des 30 dernières années a été la santé numérique, pour laquelle il a œuvré dans divers secteurs, dont le gouvernement, les hôpitaux et la santé publique.