Partager :

Les données non sécurisées : des indésirables pour le réseau de la santé

Mis en ligne le 10 juillet 2019 par le Dr Neil Naik

Dans notre réseau de la santé très spécialisé, les patients interagissent avec d’innombrables professionnels de la santé pour trouver réponse à leurs besoins. Qu’il s’agisse de médecins, de pharmaciens, d’employés d’hôpitaux ou de travailleurs affectés aux soins des patients, tous contribuent d’une façon ou d’une autre à leur santé. Mais ces intervenants peuvent avoir du mal à communiquer entre eux, surtout qu’ils sont encore nombreux à se fier à des méthodes de communication désuètes et peu propices à la confidentialité, comme le télécopieur.

Pour plusieurs raisons, j’estime que ce mode de communication entre professionnels de la santé n’est pas fiable et qu’il n’a plus sa raison d’être.

D’abord et avant tout, le télécopieur ne saurait offrir une sécurité aussi stricte que les services numériques. L’absence de cryptage à chacune des étapes de la transmission et de sécurisation du serveur – sans compter que le message est imprimé à la vue de tous – sont autant de facteurs qui compromettent la confidentialité de l’information sur la santé du patient. Comme si ce n’était pas assez, une simple erreur au moment de taper le numéro de téléphone peut envoyer cette information au mauvais destinataire. J’ai pu l’observer moi-même dans mon travail en cabinet, et je crois fermement que l’adoption d’outils et de services numériques protégera bien davantage la confidentialité des données sur la santé et qu’elle permettra en définitive d’offrir de meilleurs soins aux patients.

J’ai fait installer PrescripTIonMC à mon cabinet; c’est un service d’ordonnances électroniques créé par Inforoute Santé du Canada, une organisation à but non lucratif. Grâce à ce service, finies les ordonnances papier et l’utilisation du télécopieur, car il permet des échanges sécurisés entre le prescripteur et le pharmacien. Les avantages que mon cabinet a tirés de l’intégration de ce système sont incommensurables.

PrescripTIonMC résout les problèmes de sécurité et me donne confiance, car je sais quand, comment et avec qui les renseignements confidentiels sur mes patients seront partagés. Je peux aussi communiquer plus vite avec les pharmaciens et répondre bien plus rapidement aux besoins urgents de mes patients.

Par exemple, je peux désormais consulter le dossier d’un patient pour voir si son ordonnance a été exécutée. Récemment, j’ai remarqué qu’une de mes patientes aux prises avec un problème de santé chronique faisait renouveler plus souvent qu’à l’habitude son ordonnance d’analgésique opioïde. Comme cette anomalie aurait pu dénoter un détournement ou une utilisation incorrecte de l’ordonnance, j’ai communiqué avec le pharmacien au moyen de PrescripTIonMC, et il m’a mentionné que la patiente était tout simplement en crise. Grâce à ce système, nous avons pu mieux servir notre patiente à l’aide d’une méthode plus sûre.

Et ce n’est pas tout. Ce service augmente la rentabilité de ma clinique, car il permet à mon personnel administratif de gagner du temps : il n’a plus à renvoyer les télécopies dont l’envoi a échoué, à numériser à n’en plus finir les messages envoyés aux pharmacies de toute la localité ni à laisser d’innombrables messages sur le répondeur des professionnels qu’il n’arrive pas à joindre.

Les avantages que me procurent la sécurité plus stricte, les gains d’efficience et la possibilité de communiquer directement avec les pharmaciens de ma localité nous permettent à tous de travailler de façon plus unie et plus concertée. Maintenant que j’ai intégré PrescripTIonMC à mon cabinet, je peux me concentrer sur ce qui compte le plus : donner le meilleur service et les meilleurs soins possibles à mes patients.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Dr. Neil NaikLe Dr Neil Naik a étudié la médecine au Royal College of Surgeons de l’Irlande, où il a obtenu un diplôme avec distinction. Il exerce maintenant la médecine familiale à Waterloo, en Ontario, où il enseigne aussi cette discipline et la gestion de cabinet à l’Université McMaster, en qualité de professeur de médecine clinique adjoint. Il est également médecin-conseil au Centre d’excellence en santé numérique et pour les sociétés Communitech et Waterloo Medtech. En sa qualité de président de l’Académie de médecine de Kitchener-Waterloo, Neil travaille à améliorer la communication entre les médecins, sur le plan tant social que professionnel.

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462