Partager :

Un fait surprenant sur la sécurité des patients et ce que nous pouvons faire pour améliorer la situation au Canada

Publié le 27 octobre 2014 par Shelagh Maloney

Selon l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), de 9 000 à 24 000 Canadiens meurent chaque année à la suite d'événements indésirables survenus à l'hôpital. Ces chiffres sont impressionnants, mais ils le sont encore plus quand on sait que, chaque année, le nombre de décès résultant d'incidents liés à la sécurité des patients dépasse celui des décès associés au cancer du sein, aux accidents d'automobile et au VIH combinés.

Je crois que nous sommes tous d'accord pour dire que ses chiffres sont beaucoup trop élevés. Toutefois, je suis convaincue que nous pouvons tous faire quelque chose pour les réduire. Au cours des prochaines semaines, plusieurs initiatives seront lancées afin de sensibiliser la population à la question de la sécurité des patients et d'appuyer nos efforts visant à réduire le nombre d'événements indésirables.

Dès cette semaine, l'ICSP tiendra la Semaine nationale de la sécurité des patients (SNSP), de même que le Forum national sur la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité à Edmonton. Ces événements annuels visent à informer les professionnels de la santé, les patients et les membres de leur famille au sujet des pratiques exemplaires en matière de sécurité des patients, et ce, dans le but d'offrir des soins plus sécuritaires à tous les patients canadiens.

Et comme cette année marque le 10e anniversaire de l'ICPS, la Semaine nationale de la sécurité des patients est le moment tout indiqué pour célébrer le travail remarquable qui a été accompli au cours de la dernière décennie pour améliorer la sécurité des patients au pays. Bravo à toutes les personnes qui se dévouent à cette cause! La situation s'est grandement améliorée depuis dix ans, mais il reste encore beaucoup de travail à faire.

Chez Inforoute, nous sommes persuadés que la technologie et l'innovation en santé numérique contribuent énormément à accroître la sécurité des patients. Selon un sondage réalisé en 2012, 93 % des médecins estiment que les dossiers médicaux électroniques (DME) les aident à offrir de meilleurs soins[1]. Effectivement, grâce aux DME, les médecins peuvent prendre des décisions plus éclairées. De même, les systèmes d'information sur les médicaments jouent un rôle important dans la prévention des interactions médicamenteuses. De plus, les portails destinés aux patients rendent ces derniers plus autonomes et leur procurent les outils dont ils ont besoin pour mieux s’occuper de leurs soins.

Pour souligner le rôle que joue la santé numérique dans la transformation des soins de santé, les grandes organisations canadiennes de soins de santé, dont l'ICSP, ont créé la Semaine de la santé numérique (SSN), qui se déroulera du 10 au 14 novembre prochains. S'inscrivant dans notre campagne de sensibilisation publique En meilleure santé. Ensemble., la SSN attirera l’attention des Canadiens sur la valeur et les avantages de la santé numérique.

Les patients se font de plus en plus entendre et réclament des soins plus sûrs. C’est l’une des grandes transformations qu’a connues le réseau de la santé au cours des 10 dernières années. De fait, « Rien qui me concerne sans mon consentement » est devenu le cri de ralliement de l'ICSP et du mouvement pour la sécurité des patients. La Semaine nationale de la sécurité des patients et la Semaine de la santé numérique nous permettront de mobiliser encore plus de Canadiens, de célébrer tout ce qui a été accompli à ce jour et de continuer de faire avancer cette cause. Je vous invite à vous inscrire à ces événements sur le site http://www.questionnezecoutezparlez-en.ca/.

[1] Benefits Survey First vs Second Response Analysis, Physician Office System Program de l’Alberta, octobre 2012.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Shelagh MaloneyShelagh Maloney

Shelagh Maloney a pour rôle de diriger la mise en œuvre et l'adoption de solutions de santé numériques axées sur les patients et les activités visant à favoriser leur engagement. En outre, elle supervise les services d'évaluation des avantages associés aux investissements en santé numérique au Canada et dirige l'élaboration et l'exécution de toutes les activités de communication et de marketing d'Inforoute.

Mots-clés :
Shelagh Maloney

92 % des médecins qui utilisent de 6 à 9 fonctionnalités de leur DME disent pouvoir ainsi offrir des soins plus eff… https://t.co/VhDiTAASCX

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462