Partager :

Un second souffle grâce aux télésoins à domicile

Publié le 14 novembre 2017 par Linda V.

Quand j'étais petite, je rêvais d'être comme ma grande sœur, et, un jour, mon souhait s'est enfin réalisé. Je n'ai pas soudainement hérité de ses longs cheveux noirs, de son esprit mordant ou de son intelligence supérieure. Non, j'ai plutôt reçu, exactement comme elle, un diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et une ordonnance d'oxygénothérapie à domicile. À une différence près : elle était confinée chez elle et se sentait donc déprimée, alors que j'ai eu droit à des télésoins à domicile et à un soutien incroyable.

J'étais résolue à ne pas me replier sur moi-même ni à m'isoler, et le personnel des télésoins à domicile m'a soutenue et encouragée par tous les moyens possibles durant ses visites et ses appels.

Pendant un court séjour à l'hôpital, j'ai découvert que je pouvais utiliser mon oxygénomètre comme appareil de rétroaction biologique et qu'en prêtant attention à mon taux de saturation en oxygène et en ajustant ma respiration, je pouvais amener les valeurs de saturation à un niveau qui, sans être parfait, est parfaitement acceptable. Depuis, je vis normalement, du moins assez pour que mon médecin se demande si je n'ai pas un sosie (comme dans le milieu des courses de chevaux, lorsqu'on fait participer un très bon cheval à une course en le faisant passer pour un autre cheval qui lui ressemble, mais qui n'est pas aussi vigoureux que lui)!

Même si mon oxygène est toujours à portée de la main, j'en suis venue à l'utiliser de moins en moins. J'en ai eu besoin dernièrement durant une vague de chaleur et je dois aussi y recourir si je fais plus d'efforts physiques que d'habitude, par exemple quand je me transforme en fée du logis et que je décide de passer l'aspirateur ou de changer la disposition des meubles.

Depuis que je surveille à ma guise ma saturation en oxygène, je suis capable de prévenir des problèmes graves. Et la relation extraordinaire que j'ai avec le personnel des télésoins à domicile facilite grandement les choses. Je sais que je peux appeler l'infirmière en tout temps si j'ai des questions ou des inquiétudes. Si elle n'a pas la réponse dans l’immédiat, elle me rappelle rapidement pour me fournir l’information dont j’ai besoin. Le soutien dont je bénéficie est remarquable.

Sans hésitation, je recommanderais les télésoins à domicile à tous. À mon avis, grâce à ce type de soins, beaucoup de patients auraient une vie plus satisfaisante et ne se sentiraient plus coincés à la maison à cause d'un appareil qui limite leur mobilité et qui nuit à leur qualité de vie. Sans oublier que le réseau de la santé ferait probablement des économies lui aussi.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Grande lectrice et passionnée d’informatique, Linda se définit également comme une « femme à tout faire ». Malgré son diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), elle croque la vie à pleines dents et veut en explorer tous les recoins. C’est chose possible grâce aux télésoins à domicile, qui lui permettent de rester en contact avec son équipe de soins à l’aide d’appareils connectés.

L’histoire de Jannica : La #santénumérique facilite grandement l’apprentissage et le développement de sa fille. Déc… https://t.co/2YueMi3z4q

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462