Partager :

Question à un pair au sujet de PrescripTIon

Publié le 8 décembre 2020 par Seema Nayani

Vous demandez-vous si l’ordonnance électronique est faite pour vous? Aimeriez-vous en apprendre plus à son sujet et savoir en quoi elle changerait le déroulement du travail à votre pharmacie ou à votre cabinet?

L’initiative Question à un pair vous met en contact avec des professionnels de la santé qui utilisent déjà l’ordonnance électronique. Récemment, nous avons eu le plaisir d’échanger avec le pharmacien Andy Donald et le Dr Daniel Pepe, médecin de famille, au cours de l’Info-Balado sur la santé numérique pour leur poser certaines des questions que vous nous avez transmises à propos de PrescripTIon, le service national d’ordonnances électroniques du Canada. Voici les points saillants de notre conversation (« épurée » par souci de clarté et de concision) :

Qu’est-ce que PrescripTIon, et en quoi ce service diffère-t-il de l’acheminement des ordonnances par télécopieur ou par courriel?

AD : Pour faire une courte analogie, je dirais qu’il s’agit d’un pont très pratique entre le logiciel d’un prescripteur et celui d’un pharmacien. Contrairement à une ordonnance télécopiée, l’ordonnance électronique apparaît automatiquement dans la liste de tâches du pharmacien, ce qui est extraordinaire. Elle montre exactement ce que le médecin a écrit. Elle simplifie le déroulement du travail et réduit le risque d’erreurs de transcription. Elle connecte en toute souplesse deux volets des soins de santé.

DP : Je n’avais pas vraiment réalisé que lorsque j’envoie une télécopie par voie électronique, je ne fais qu’envoyer une image. Je me disais : « Pourquoi est-ce qu’ils l’impriment et me récrivent pour me demander des éclaircissements? » Puis j’ai réalisé que lorsque nous utilisons PrescripTIon, nous envoyons des données. L’avantage, surtout du point de vue des soins de première ligne, c’est qu’en plus de pouvoir envoyer l’information exacte sur le médicament, on obtient d’authentiques données sur la santé grâce aux renouvellements : quel médicament, quelle dose, pour combien de temps. Nous utilisons notre DME pour approuver, et la liste des médicaments du patient se met à jour; on ne pouvait pas faire ça auparavant.

Comment le renouvellement des ordonnances fonctionne-t-il avec PrescripTIon?

AD : Encore là, ce qui simplifie les choses, c’est que PrescripTIon relie directement votre logiciel à celui du prescripteur. Par un simple clic de souris, le pharmacien envoie la demande de renouvellement, le prescripteur la voit et l’approuve d’un simple clic à son tour. Finies les télécopies et l’entrée de l’information par des intermédiaires. Ça nous fait gagner beaucoup de temps.

DP : Quand je n’avais pas PrescripTIon, voici ce qui se passait : mes patients m’envoyaient un message sur le portail pour me demander de renouveler leur ordonnance, ou ils téléphonaient à mon cabinet, ou bien la pharmacie avaient peut-être déjà reçu des demandes de renouvellement. Avec PrescripTIon, je reçois les demandes de renouvellement directement, et c’est tellement plus facile. Elles m’arrivent, et j’y réponds tout de suite. Ça fait une grande différence pour le patient.

De quoi avait l’air la courbe d’apprentissage lorsque vous avez adopté PrescripTIon?

AD : J’ai trouvé ça très facile. On accède à un tutoriel simple et rapide. Il a fallu une demi-heure à mon équipe pour explorer le service, apprendre à l’utiliser et l’intégrer au déroulement de notre travail.

DP : C’était plutôt comme un dos d’âne. On ne fait rien de bien nouveau, on clique simplement sur un bouton différent. Je pense que le plus gros changement pour le prescripteur est l’ouverture de session. C’est essentiellement la seule chose qui change dans le déroulement de son travail, se connecter à PrescripTIon. Si vous êtes capable de prescrire un médicament avec votre DME actuel, vous n’aurez aucun mal à utiliser PrescripTIon.

Un dernier commentaire?

AD : À la pharmacie, n’aimeriez-vous pas gagner du temps sur celui que vous consacrez à entrer des données d’ordonnance? Vous savez, la montagne de données que quelqu’un doit entrer tôt ou tard? Eh bien, PrescripTIon élimine cette corvée. C’était la tâche la moins alléchante à notre pharmacie, et un simple tutoriel de 20 minutes a réglé le problème. Ça simplifie grandement le déroulement du travail, et pour un pharmacien, c’est crucial.

DP : Je vous mets tous au défi : inscrivez-vous à ce service. Si vous ne l’aimez pas, vous pourrez toujours l’annuler, mais je pense qu’il est à peu près impossible qu’un professionnel qui en fait l’essai décide ensuite de s’en passer.

Vous voulez en savoir davantage au sujet de l’ordonnance électronique et de PrescripTIon? Écoutez l’intégralité de la conversation avec nos experts de PrescripTIon ici, ou soumettez vos questions à Question à un pair.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Seema NayaniSeema Nayani

Pharmacienne de profession, Seema est toujours à l'affût de solutions de santé numériques qui lui permettront d'améliorer les soins donnés aux patients et son expérience de clinicienne. Elle est gestionnaire des Services des médicaments chez Inforoute Santé du Canada, où elle met son expertise clinique au service de diverses initiatives, dont PrescripTIonMD. Seema est diplômée de l'Université de Toronto, en plus de posséder des certifications en gériatrie, en prise en charge du diabète ainsi qu’en utilisation des systèmes d'information sur la santé et de gestion des soins de santé.

Tandis que la pandémie de #COVID19 poursuit ses ravages, il est important de prendre soin de notre santé mentale to… https://t.co/WtSDehlz6C

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462