C’est la Semaine de la santé numérique! Joignez-vous aux célébrations. Pour en savoir plus >

Partager :

Le non-respect d’un traitement médicamenteux : Explorer les tensions entre la sécurité des patients et leur autonomie

Publié le 11 juillet 2018 par Bobby Gheorghiu et Seema Nayani

Ce chiffre vous surprendra peut-être, mais au Canada, environ 30 % des ordonnances que les prescripteurs remettent à leurs patients ne sont jamais exécutées.1 Toutes sortes de raisons sont en cause, par exemple la perte ou l'endommagement de l'ordonnance, le coût trop élevé du médicament, un oubli, le refus de prendre le médicament, et plusieurs autres. Or, le non-respect d’un traitement médicamenteux peut aggraver les problèmes de santé du patient et l'amener à se présenter aux urgences ou à être hospitalisé plus fréquemment. Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé, au Canada, la non-adhésion au traitement est à l'origine de 5 % des hospitalisations et de 5 % des consultations chez le médecin, ce qui représente des coûts supplémentaires de quatre milliards de dollars par année pour le réseau de la santé.2

Grâce à PrescripTIonMC, le service d'ordonnances électroniques du Canada, les cliniciens pourront vérifier si les ordonnances délivrées par des prescripteurs ont bel et bien été exécutées en pharmacie. Si elles ne le sont pas, et qu'ils estiment que leurs patients s'exposent à des risques, ils pourront faire un suivi. Même si ce type d'interventions est susceptible d’améliorer le taux d'adhésion chez les patients, certains jugent que cela pourrait porter atteinte à leur autonomie. D'après une récente étude sur les perceptions des Canadiens à l'égard de l'ordonnance électronique commandée par Inforoute, alors que 81 % des gens aimeraient recevoir des avis les informant que leurs médicaments sont prêts à la pharmacie, seulement 66 % souhaiteraient que leur prescripteur soit avisé s'ils n'ont toujours pas fait exécuter leurs ordonnances après sept jours.

Un article qui vient de paraître dans le Healthcare Management Forum explore en détail les tensions qui existent entre la volonté de préserver l'autonomie du patient et celle d'assurer sa sécurité et décrit quelques situations qui surviennent couramment dans le réseau canadien de la santé.

Nous serions ravis de connaître votre point de vue sur la façon de concilier l'autonomie du patient et sa sécurité.


1Adherence To Long-Term Therapies: Evidence For Action, Organisation mondiale de la santé, Genève (Suisse), 2003. Consulté le 4 janvier 2018.
2 Idem

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Bobby GheorghiuBobby Gheorghiu

Bobby est gestionnaire, Tendances et Rendement, chez Inforoute Santé du Canada, où il collabore avec différents partenaires pour mesurer l'adoption de la santé numérique et démontrer les avantages des investissements dans ce domaine. Il est titulaire d'une M.Sc.S. en politique, gestion et évaluation de la santé de l'Université de Toronto.

Seema NayaniSeema Nayani

Pharmacienne de profession, Seema est toujours à l'affût de solutions de santé numériques qui lui permettront d'améliorer les soins qu'elle donne aux patients et son expérience de clinicienne. Elle est responsable de la liaison avec les pharmaciens chez Inforoute Santé du Canada, où elle met son expertise clinique au service de diverses initiatives, dont PrescripTIonMC. Seema est diplômée de l'Université de Toronto, en plus de posséder des certifications en gériatrie, en prise en charge du diabète ainsi qu’en utilisation des systèmes d'information sur la santé et de gestion des soins de santé.

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462