Partager :

Vos renseignements médicaux sont-ils connectés?

Publié le 9 janvier 2018 par Sukirtha Tharmalingam

Des renseignements médicaux connectés, qu'est-ce que ça signifie pour vous? Pour moi, cela veut dire que, quand j'ai rendez-vous avec la sage-femme qui fait le suivi de ma grossesse, elle peut voir les résultats de mes dernières analyses de laboratoire et ainsi s'assurer que mes taux de fer et de glucose sont normaux. Elle peut aussi voir que j'ai récemment subi une blessure au poignet et passé une échographie. L'échographie, demandée par mon médecin de famille, a été effectuée dans un laboratoire privé. Les résultats ont été transmis à mon médecin, qui m'a ensuite dirigée vers un spécialiste en médecine sportive pour le diagnostic et le traitement. Voilà comment mes renseignements médicaux sont connectés.

Grâce à la santé connectée, l'information sur ma santé est accessible sous forme électronique à tout professionnel de la santé que je suis amenée à consulter. J'espère qu'à la naissance de mon premier enfant dans quelques mois, le personnel de l'hôpital aura accès à cette information. Peu importe avec qui j'interagis dans le réseau de la santé, chacun a accès aux mêmes renseignements sur ma santé.

Actuellement, mes soins de santé sont relativement simples — je n'ai aucune maladie chronique, je ne prends aucun médicament d'ordonnance et je consulte mon médecin de famille à l'occasion, quand j'ai le rhume, la grippe ou simplement besoin d'un examen médical. Ce n'est toutefois pas le cas de nombreux Canadiens, qui reçoivent des soins d'une multitude de professionnels dans différents milieux, que ce soit dans un cabinet de médecine familiale, à l'urgence, à l'hôpital, chez un spécialiste ou dans un centre de soins de longue durée.

Aujourd'hui, les soins de santé sont plus multidisciplinaires et plus complexes que jamais. Au Canada, une personne sur cinq affirme prendre régulièrement au moins quatre médicaments, près du tiers (32 %) des gens déclarent être atteints d’au moins deux problèmes de santé chroniques et 41 % des adultes disent s’être rendus à l’urgence pour obtenir des soins médicaux dans les deux dernières années1. Ces statistiques montrent toute l’importance des renseignements médicaux connectés, lesquels permettent aux divers cliniciens qui prennent soin d’un même patient de s’échanger l’information efficacement afin d’être en mesure de lui offrir les meilleurs soins possible.

Dans les dernières années, le Canada a réalisé de grands progrès au chapitre de l’adoption, de la mise en service et de l’utilisation de systèmes électroniques qui numérisent l’information sur le patient et la rendent accessible dans l’ensemble du réseau de la santé. Dans le cadre de sa stratégie nationale de numérisation des soins de santé, il a d’abord mis en place l'infostructure numérique de base. Pour ce faire, il a investi dans la création de systèmes cliniques destinés à stocker et à échanger l’information sur les patients. La numérisation et l’échange sécurisé des résultats d’analyses de laboratoire, de l’imagerie diagnostique, des rapports cliniques, ainsi que de l’information sur les médicaments et la vaccination ont joué un rôle capital dans la possibilité, pour les cliniciens autorisés d’un bout à l’autre du continuum de soins, d’accéder à une image intégrée des soins que reçoit une personne.

À ce jour, chaque province et chaque territoire s’est doté de l'infostructure permettant de relier les renseignements médicaux entre eux. D'ailleurs, la majorité des cliniciens a désormais accès à cette information connectée. Les moyens d'y accéder varient toutefois selon les régions, les milieux de soins et les autres systèmes électroniques existants. Actuellement, on accède à ce type d'information à partir de systèmes cliniques intégrés tels que les DME, les systèmes d'information hospitaliers et les systèmes de gestion de pharmacie, ou encore via des visualiseurs Web autonomes.

En conclusion, ce qu'il importe de savoir, c'est que les cliniciens sont de plus en plus en mesure d'accéder aux résultats d'analyses de laboratoire, aux images diagnostiques, aux ordonnances et à l'information sur les vaccins d'un patient, peu importe qui a prescrit ou effectué ces actes cliniques et quel que soit l'endroit où ils ont eu lieu. En outre, les cliniciens peuvent consulter les notes au sujet des soins reçus par les patients dans les divers milieux, comme à l'hôpital ou chez un spécialiste. Nous commençons donc à prendre conscience de la valeur et des effets de l’information connectée dans les secteurs des soins primaires et des soins ambulatoires, de même qu’à constater la nécessité d’en faire profiter d’autres milieux de soins, par exemple les soins de longue durée. Dans cette optique, Inforoute a entrepris une étude détaillée pour évaluer l'impact de la santé connectée au moment où les cliniciens se connectent de plus en plus à l’information sur leurs patients à partir d’une panoplie de systèmes cliniques dans toutes les sphères du monde de la santé. Ne manquez pas en 2018 la publication de cette étude pancanadienne, qui mettra en lumière la valeur de l’information sur la santé connectée au Canada!

[1] Enquête 2016 du Fonds du Commonwealth

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Sukirtha TharmalingamSukirtha Tharmalingam

Gestionnaire des Méthodes d’évaluation chez Inforoute Santé du Canada, Sukirtha collabore avec divers intervenants et partenaires afin d'évaluer l'impact des investissements en santé numérique.

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462