Partager :

Évaluation de la littératie en santé numérique des Canadiens

Publié par Ellie Yu le 2 juin 2021

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la manière dont les Canadiens consultent les professionnels de la santé a rapidement changé. Selon un sondage d’Inforoute mené en avril 2021, 36 % des consultations de routine étaient virtuelles, alors que seulement 15 % l’étaient avant la pandémie. En effet, comme le nombre de services de santé numériques augmente et que de plus en plus de Canadiens utilisent régulièrement les soins virtuels, la littératie en santé numérique devient cruciale pour veiller à la sécurité et à l’efficacité de la santé numérique, à la fois pour les professionnels de la santé et les patients.

La littératie en santé numérique se définit comme l’ensemble des compétences nécessaires pour rechercher, choisir, évaluer, transformer, communiquer et utiliser les outils de santé et l’information médicale en ligne. Même si les Canadiens ont maintenant de meilleures connaissances sur les services de santé numériques, bon nombre d’entre eux ont besoin d’aide. Lorsqu’on rend les citoyens plus aptes à s’occuper de leur santé au moyen de connaissances et d’outils adéquats, les interventions et les politiques de santé publique deviennent primordiales. S’ils sont conçus avec précision, les programmes de littératie en santé numérique peuvent servir à atténuer l’impact des inégalités sociales sur les résultats de santé.

À l’aide des données recueillies auprès de 6 002 personnes du 13 au 31 août 2020, nous avons évalué la littératie en santé numérique des Canadiens âgés de 16 ans et plus à l’aide de l’échelle eHEALS. Cette analyse détermine l’influence qu’exercent des facteurs comme le genre, l’âge et la situation socioéconomique sur cet indicateur (pour en savoir plus sur notre méthodologie analytique, veuillez consulter notre analyse). L’échelle eHEALS (anglais seulement), conçue par Cameron D. Norman et Harvey A. Skinner (2006), comporte 8 critères destinés à mesurer globalement les connaissances, l’aisance et les compétences perçues des consommateurs pour la recherche, l’évaluation et l’application de l’information sur la santé électronique aux problèmes de santé.

Notre analyse démontre que la littératie en santé numérique est fortement liée à des caractéristiques démographiques telles que l’âge et le genre. Le score eHEALS est particulièrement plus élevé chez les Canadiens de 16 à 34 ans, et ceux qui s’identifient comme « non genrés ». De plus, nos résultats révèlent que la scolarité, le revenu familial, le statut professionnel et la couverture d’assurance sont directement liés à la littératie en santé numérique. Précisément, les Canadiens qui ont une scolarité supérieure au baccalauréat, qui font plus de 100 000 $ annuellement, qui ont un emploi ou qui sont couverts par un régime d’assurance privée ont un score eHEALS nettement plus élevé. Enfin, les Canadiens qui utilisent davantage les services en santé numériques obtiennent un score eHEALS beaucoup plus élevé.

Les résultats de notre analyse révèlent la présence d’un fossé numérique entre différents groupes de la population canadienne. Il est probablement nécessaire de mener des campagnes ciblées et d’offrir des programmes éducatifs pour que les Canadiens aient un degré de littératie en santé numérique plus équivalent. De plus, nous souhaitions vérifier si les caractéristiques démographiques et socioéconomiques ainsi que les services de santé numériques utilisés peuvent prédire les scores de littératie en santé numérique des individus. Les résultats démontrent que le genre, l’âge, la couverture d’assurance, la scolarité, le revenu et l’utilisation de services de santé numériques sont d’importants facteurs de prédiction de la littératie en santé numérique. Cependant, ces indicateurs prévisionnels expliquent seulement une infime partie de la variabilité des scores eHEALS de l’échantillonnage. Pour comprendre parfaitement et prédire précisément les scores de littératie en santé numérique, nous devons recueillir plus de renseignements.

Même si une étude plus poussée s’impose, les résultats de notre analyse mettent en évidence les facteurs démographiques et socioéconomiques ainsi que les effets de l’utilisation des services de santé numérique sur la littératie en santé numérique. Ces conclusions pourraient servir de base à l’établissement de campagnes ciblées de la littératie en santé numérique puisque nous convergeons vers une plus grande participation des Canadiens à leurs soins de santé.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur la littératie en santé numérique? Inscrivez-vous à la prochaine Séance virtuelle du Partenariat d’Inforoute, qui aura lieu le 15 juin 2021 sous le thème « Améliorer la littératie en santé numérique des patients et des proches aidants ». Connectez-vous dès 12 h 30 HE pour visiter le Salon de l’industrie et discutez avec les autres participants avant le début de la Séance virtuelle, à 13 h HE.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Ellie YuEllie Yu est analyste du rendement chez Inforoute Santé du Canada; elle facilite la prise de décisions d’affaires, en analysant des données et des renseignements organisationnels, en vue de justifier l’adoption des solutions de santé numériques et les investissements connexes. Elle détient un doctorat en politique de la santé de l’Université McMaster.

Le 15 juin, ne manquez pas notre Séance virtuelle du Partenariat pour en apprendre plus sur les obstacles à l’utili… https://t.co/wV37RvpIQ8

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462