Partager :

L'avenir des objets connectés, une question d’impact

Publié le 7 novembre 2017 par Dr Sunny Kumar

Il y a quelques années, j'ai découvert une entreprise qui avait conçu une technologie grand public qui servait à mesurer les types et la fréquence des contractions des muscles des jambes chez les cyclistes. L'information recueillie était versée en temps réel dans l'appareil mobile des utilisateurs. L'entreprise partait du principe que la connaissance de ces paramètres permettrait d'améliorer la performance sportive et de réduire les blessures. Je me rappelle avoir pensé à l'époque que cette innovation, quoiqu’intéressante, avait un impact limité.

Vers la même période, alors que j'étais chez le médecin pour un examen de santé, celui-ci m'a demandé de placer mon doigt sur son téléphone cellulaire afin qu'il puisse mesurer mon pouls. Je lui ai demandé s'il faisait confiance à un outil grand public, et il m'a répondu que c'était « le dernier cri » — il ne s'y fierait pas aveuglément, mais il estimait que de tels outils pourraient être utilisés conjointement avec d'autres technologies médicales afin de fournir une image plus complète de l'état de santé du patient. Encore une fois, je me suis dit que ces appareils étaient intéressants, mais d'impact limité.

Revenons à aujourd'hui. Nous assistons à une explosion des objets connectés et des applications grand public conçus pour mesurer divers paramètres physiologiques associés à la santé et au mieux-être. Et ce qui me frappe le plus, c’est d’avoir pensé au départ que ces technologies avaient un impact limité, alors qu’aujourd'hui, c'est tout le contraire.

Ces solutions sont de plus en plus prisées par certains Canadiens, et il semble que le prix et l'intérêt général à leur égard constituent les principaux obstacles à leur emploi généralisé dans les divers segments de marché, comme le souligne le récent rapport d'étude intitulé Diffusion de la santé connectée au Canada. En effet, selon de nouvelles recherches, la connaissance de nos valeurs physiologiques et signes vitaux ou une rétroaction sur la façon dont notre corps réagit à l'exercice ou à l'activité physique quotidienne pourrait nous inciter fortement à modifier nos habitudes de vie.

Les applications et les objets connectés offrent un aperçu des tendances en temps réel et, bien souvent, de manière chronologique afin de favoriser de saines habitudes de vie, de réduire les risques de blessures ou de gérer efficacement, à l'aide de messages ou de rappels, certains aspects d'une maladie chronique ou un facteur de risque. Combinés aux conseils de son professionnel de la santé ou intégrés aux programmes de promotion de la santé, les applications de santé et les objets connectés apportent une aide précieuse. Il est difficile de changer ses comportements. Or, les objets connectés se révèlent d'excellentes sources de motivation. La prochaine fois que je vois mon médecin, je vais lui demander s'il y a des données de suivi que nous pourrions mettre à contribution pour faciliter l'atteinte de mes objectifs de santé.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Dr. Sunny KumarDr Sunny Kumar dirige l'initiative de l'écosystème national de l'innovation d'Inforoute.

Si vous souhaitez présenter un exposé à la Conférence #FHIR North 2019 en octobre, soumettez sans tarder votre dema… https://t.co/k72D0EmieJ

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462